Exceptionnelle tapisserie en laine, soie…

Lot 153
40 000 - 60 000 €
Résultat: 310 000 €

Exceptionnelle tapisserie en laine, soie…

Exceptionnelle tapisserie en laine, soie et lin à thème courtois représentant deux couples d'amoureux qui se font face sur fond de branches feuillagées et fleuries ; sol parsemé de fleurs dont muguets, digitale et fraisiers. À gauche, le jeune homme présente un anneau au doigt de sa promise tandis que celle-ci lui offre une rose ; chacun tient un phylactère portant une inscription en lettres gothiques, sur celle du prétendant Mit willen (avec votre volonté). À droite, un couple de personnage est de part et d'autre d'une colonne surmontée d'une statuette représentant un enfant nu avec une banderole et un écu. Les personnages sont revêtus de costumes typiques de la fin du Moyen-Âge : robes avec traînes, poulaines - sur patins pour la jeune fille de gauche - chaperon, courte jaquette, vêtements en partie damassés. Bordures à décor de rameaux de fleurs et de feuilles. Rhin supérieur, Bâle, vers 1470/80 Bordures, Flandres, XVIe siècle Haut. totale 126 cm - Larg. totale 204 cm Sans les bordures Haut. 92,5 cm - Larg. 172,5 cm Jouant sur la juxtaposition des bleus et des rouges, cette tapisserie est typique de la production du Rhin supérieur, plus particulièrement de la région de Bâle. Les entrelacs de feuillages aux feuilles recourbées servent de fond notamment sur la tapisserie "Aux quatre animaux fabuleux" du Musée historique de cette ville qui en conserve ainsi plusieurs exemplaires variant les fonds et les thèmes. Appelées "Heidnischwerk" (oeuvres païennes), elles étaient exécutées par des lissiers, plus vraisemblablement des lissières, qui trouvaient leur inspiration dans les oeuvres des peintres et des graveurs locaux comme le Maître E.S. (voir fig.). Appréciées à l'époque pour leur grande valeur décorative, ces tapisseries continuent aujourd'hui de charmer par leur gaité et leur savoureuse naïveté. Celle présentée ici est dans un remarquable état de conservation avec une rare fraicheur de coloris. État de conservation : quelques reprises et retissages, essentiellement à la partie supérieure ; elle a été vraisemblablement retournée compte-tenu des inscriptions sur les phylactères qui apparaissent "à l'envers". Il s'agit d'un travail minutieux que l'on fait parfois sur les tapisseries de belle qualité afin de présenter la face ayant conservé les couleurs les plus vives ; cette opération est toutefois réversible. Bibliographie consultée : H. Lanz, Die alten Bildteppiche im Historischen Musem Basel, Bâle, 1985 ; D. King, "Gothic Tapestries from the Upper Rhine" dans Hali, n°53, octobre 1990, Londres ; F. Joubert, La tapisserie médiévale - Musée national du Moyen Âge Thermes de Cluny, Paris, rééd. 2002.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue