Anna Gault de SAINT GERMAIN (Varsovie, vers 1760 - Paris, 1832)

Lot 18
5 000 - 6 000 €
Résultats avec frais
Résultat: 20 000 €

Anna Gault de SAINT GERMAIN (Varsovie, vers 1760 - Paris, 1832)

Portrait en buste de l'architecte Victor Louis
Pastel sur papier marouflé sur toile.
Signé en bas à droite: «Gault de St Germain: née Rajecka: fecit 17...».
63 x 51,5 cm, de forme ovale.
P.B. et P.D.

Provenance:
Collection Monsieur de Charles Éthis de Corny (1804-1889), petit-fils de Victor Louis.
Toujours resté dans la famille.
Née Rajecka, Anna est la fille d'un peintre portraitiste polonais; elle est l'élève de Marteau, puis se rend à Paris comme Pensionnaire du roi Stanislas August. Elle se marie vers 1788 au peintre et miniaturiste Pierre-Marie Gault de Saint-Germain, élève de Durameau et lui aussi ancien pensionnaire du Roi de Pologne. Elle expose au Salon de 1791 plusieurs portraits dont celui de Charles Lameth, député à l'Assemblée Nationale, celui du peintre Giroux et celui d'un autre peintre.
Victor Louis (1731-1800) est le type même de ces artistes français qui firent rayonner le prestige de la France dans toute L'Europe. Si l'architecte est surtout reconnu en France pour la «Place Ludovise» à Bordeaux (1783), le Grand Théâtre de Bordeaux (1772-1780) et le Théâtre Français à Paris (1787-1790), on oublie qu'il fut aussi l'architecte du roi Stanislas August de Pologne à partir de 1765.
Il s'occupera de nombreux embellissements du palais et d'ordonner les fêtes royales.
Tant et si bien que le Roi finira par lui confier la reconstruction du château royal. La plupart des aménagements prévus par Louis restèrent à l'état de projet mais ses dessins eurent une influence fondamentale sur l'architecture néoclassique en Pologne.
L'artiste et son modèle durent se rencontrer dans le cercle des artistes franco-polonais vivant à Paris
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue